Quelles modules de paiement sur facture pour Prestashop ?

Offrir du paiement sur facture dans Prestashop en 2020


Quand vient le moment de choisir les types de paiement à proposer sur une boutique en ligne, on passe souvent pas mal de temps à étudier les solutions de paiement par carte. Mais dans certains pays, et en particulier en Suisse, le paiement sur facture est encore largement privilégié. Alors quels sont les techniques et modules pour proposer des solutions de paiement sur facture avec Prestashop ?

Si vous venez de mettre en place une nouvelle boutique avec Prestashop, vous vous rendrez rapidement compte que les moyens de paiement proposés par défaut sont très limités : payer par virement bancaire ou par chèque.

Quid du paiement sur facture ? Et qui dit paiement sur facture, ne dit pas forcément paiement anticipé, ce qui peut amener d’autres questions liées au recouvrement de créance et au système de vérification de solvabilité.

Avec un paiement par carte de crédit, aucun problème, le système s’occupe de tout. Mais à quels coûts ? Et surtout, les vieilles habitudes ont la vie dure et les gens restent soupçonneux de leur sécurité sur le web. Un bon vieux moyen de paiement sur facture est parfois une très bonne alternative à proposer.

Si vous allez tout naturellement jeter un œil aux modules existants sur le marketplace de Prestashop, pour gérer les paiements dans Prestashop 1.7, voici le résultat :

239 modules de paiement disponibles pour Prestashop 1.7
239 modules de paiement disponibles pour Prestashop 1.7

En bref, les solutions de paiement sont très, très nombreuses : paiement par carte de crédit, facture, virement bancaire, il y a de quoi faire, en plus des nombreuses solutions tierces.

Alors, comment proposer un moyen de paiement sur facture dans Prestashop ? Vous avez plusieurs possibilités, en modifiant un peu les traductions du module de paiement par chèque vous pourrez le faire passer par une solution de paiement sur facture. Où vous pouvez utiliser le module payant de paiement sur facture mentionné plus bas, plus adapté au B2B, avec une gestion des clients de confiance. Pour terminer, vous pouvez passer par un office spécialisé comme Swissbilling pour gérer votre facturation, moyennant un certain coût par transaction.

Je détaillerai donc différentes solutions pour offrir du paiement sur facture dans Prestashop, dont un petit hack proposé dans les commentaires. Après, si vous souhaitez envoyer des factures à payer dans les 30 jours, avec livraison immédiate de l’article, vous verrez qu’implémenter ce type de solution est un peu plus compliqué et onéreux.

Note : Pour les besoins de cet article, je ne couvrirai que les modules de paiement compatible avec Prestashop 1.7.

Les particularités du paiement sur facture

Le moyen de paiement préféré des Suisse

Si cet article ne s’adresse pas spécifiquement aux boutiques créées en Suisse, vous verrez que certaines solutions sont limitées au marché helvète. Ne pouvant pas tester d’autres solutions en France, Belgique, Canada, etc. je me retrouve à vous parler de ce que je connais !

Surtout, et j’en parlais déjà dans mon article des solutions e-commerce pour la Suisse : une des spécificités de la Suisse est la prépondérance et la popularité du paiement sur facture.

Un client potentiel est encore réticent à transmettre ses données de carte de crédit à un site e-commerce. Même si cette pratique se démocratise de plus en plus, il est impératif de proposer une alternative, encore plus pour des boutiques locales.

omic : Shop en ligne, la sécurité d’abord
La sécurité sur Internet a une limite simple : notre propre confort !

Bien sûr offrir une solution de paiement sur facture, surtout en Suisse, est un gros plus. Mais ce n’est pas une fin en soi. Un visiteur qui veut vraiment acheter un de vos produits ne sera pas obligatoirement freiné dans son achat s’il doit passer par une carte de crédit.

Il y a 15 ans, il fallait demander à CE copain qui avait une Mastercard,pour passer commande chez Amazon. Aujourd’hui, la plupart des gens disposent d’une carte de crédit.

Le recouvrement de créance

Le must lors d’un paiement sur facture est d’avoir la possibilité de payer à réception de l’article ou dans les 30 jours. L’idée ? La boutique vous fait confiance en vous envoyant un article que vous n’avez pas encore payé, avec une facture à régler ultérieurement.

Pour une boutique en ligne, c’est un gros risque que de proposer ce genre de solutions, avec des pertes potentielles importantes et surtout, un travail administratif pénible pour récupérer ses deniers. Le meilleur moyen est en général de passer par un prestataire qui s’occupera du recouvrement de créance, moyennant frais.

C’est pourquoi les solutions de paiement sur facture peu onéreuses sont en général des solutions de prépaiement. Le visiteur valide le paiement sur facture, reçoit la copie PDF de celle-ci, se rend dans son e-banking et effectue le paiement. Une fois cela fait, la boutique lui envoie son article.

Clairement pas la meilleure alternative, ni la meilleure expérience utilisateur, mais c’est un moyen gratuit et fonctionnel. Même si cela ne vous décharge pas totalement des tâches administratives (vérification des paiements saisis) et que ça peut clairement freiner, voir empêcher, un potentiel achat.

Un hack pour « créer » votre propre module

J’ai publié cet article originellement en 2018 et depuis, j’y ai apporté pas mal de modifications. Du coup, si vous jetez un oeil à mes commentaires, vous verrez que Michel a répondu à cet article par une solution toute simple : modifier les traductions d’un module de paiement que vous n’utilisez pas. Dans son cas, le module de paiement par chèque.

Mon idée de départ dans cet article n’était pas de proposer des alternatives de ce type, mais de faire un tour d’horizon. Mais comme sa solution m’est apparue très simple et tout à fait valide, voici comment vous pouvez personnaliser vous-mêmes ce module de paiement par chèque pour le transformer en module de paiement sur facture.

Commencez par configurer le moyen de paiement par chèque en allant dans Paiement > Modes de paiement et en choisissant Configurer sur le mode de paiement par chèque.

Configurer le paiement par chèque

Là, vous pourrez modifier les informations afin qu’elles correspondent à vos coordonnées de paiement sur facture. Ici plutôt que de donner un nom de bénéficiaire et une adresse, on peut spécifier les informations de la banque (par exemple l’adresse de celle-ci) puis dans adresse, renseigner le CCP, l’IBAN, le numéro de compte, etc.

Saisir les coordonnées de paiement par chèque

En fonction des champs saisis, vous spécifierez les traductions qui correspondent. Pour modifier les traductions du module, rendez-vous dans International > Traductions. Puis là dans les options choisissez Traductions des modules installés, pour le module Chèque et la langue qui vous intéresse.

Modifier les traductions d'un module

Dans la nouvelle fenêtre, vous serez par défaut dans les réglages de traduction de l’administration. Dans cette vue, descendez un peu et vous devriez trouver la traduction appelée Pay by Check. Cette traduction vous permettra de changer le nom du mode de paiement affiché à l’utilisateur lors de la commande.

Comme dans cet exemple qui remplace Payer par chèque en Prépaiement sur facture.

Modifier la traduction du titre du module de paiement Chèque

Ensuite vous n’avez plus qu’à vous rendre dans les traductions de la boutique, sous Shop, pour trouver toutes les traductions à modifier. Je ne vous fais pas l’inventaire, les chaînes à remplacer sont assez claires.

Modifier les autres traductions du module de paiement par chèque

Une fois que cette action est réalisée, vous pourrez voir que lors du paiement, les textes de paiement par chèque sont automatiquement modifiés par les traductions que vous aurez modifiées.

Bien sûr si vous utilisez le moyen de paiement par chèque, vous pouvez vous rabattre sur le paiement par virement bancaire, qui peut être modifié de manière assez similaire.

Mais dans les deux cas, il s’agit d’une modification esthétique qui pourra un peu améliorer l’expérience utilisateur, même si elle ne changera rien au fonctionnement interne du module. Et que vous continuerez de proposer un prépaiement.

Les modules existants

Transfert bancaire / paiement par chèque

Par défaut Prestashop offre un module de transfert bancaire. Son but est simple : lors d’une commande, vous transmettez les coordonnées bancaires et la référence de commande à communiquer lors du paiement.

Module de transfert bancaire de Prestashop
Module de transfert bancaire de Prestashop

Une fois le paiement effectué, vous accédez à votre back-office Prestashop et vous allez saisir manuellement le paiement effectué.

S’il s’agit d’un moyen de paiement sûr, les grosses limites de ce système sont évidentes :

  • Coût de manutention élevé pour vous
  • Potentiels frais bancaires à l’étranger importants
  • Frein pour le client qui devra saisir les infos de paiement manuellement
  • Deuxième frein, car il devra attendre que son versement soit enregistré chez vous pour que vous livriez la commande

Prix du module : Gratuit
Coût : Modéré – frais bancaires et manutention
Attractivité pour le client : Faible

Module paiement par facture PS

Il existe plusieurs modules de paiement sur facture, mais il s’agit d’un des rares modules généralistes compatibles avec Prestashop 1.7.

Le seul module de paiement sur facture compatible Prestashop 1.7
Le seul module de paiement sur facture compatible Prestashop 1.7

Ce module est généralement utilisé d’une des 3 manières suivantes :

  1. Vous vendez à un client régulier en qui vous avez déjà acquis une certaine confiance. Il est d’ailleurs possible de spécifier une limite de commandes à passer avant de bénéficier de ce type de paiement.
  2. Vous vendez principalement à des entreprises. Là aussi on fonctionne sur la notion de confiance.
  3. Vous exigez un paiement avant livraison comme lors d’un transfert bancaire. Mais dans ce cas, le module de transfert bancaire pourrait suffire.

Cette méthode de paiement se voit donc assez limitée, à moins que vous soyez un grand philanthrope et que votre confiance dans le genre humain soit sans limites !

On peut cependant coupler ce type de paiement à un service de recouvrement de créance de type Intrum Justitia. Cependant, il faudra les contacter pour connaître leurs tarifs. Mais ce système pourrait vous permettre d’offrir un paiement à 30 jours en toute sécurité. L’entreprise s’occupe de l’administratif et, le cas échéant, des poursuites et vous assure un paiement.

Prix du module : ~ CHF 50.00
Coût : Modéré – coût de manutention, éventuellement frais de recouvrement
Attractivité pour le client : Grande

Swissbilling

Fondé par la Caisse Juridique Suisse à Lausanne, Swissbilling est un service de paiement par facture avec assurance de paiement.

Grâce à Swissbilling, vous aussi dansez comme une patate sur le sable chaud
Grâce à Swissbilling, vous aussi dansez comme une patate sur le sable chaud

Vous contractez un abonnement avec Swissbilling et chaque commande transitera par leur service. Swissbilling s’occupe du recouvrement de la créance et s’engage à vous payer même si le client ne l’a pas fait.

Grâce à l’affacturage vous pouvez même recevoir le paiement par Swissbilling dans les 24h, de leur côté ils s’occupent du reste. Si cette solution est parfaite pour assurer les conversions, fidéliser les clients qui pourront payer sur facture en toute tranquillité, ce zéro risque a un prix.

Selon leur site Internet, les commissions d’affacturage sont calculées en fonction de, je cite :

– Le montant des ventes à financer par année
– Le nombre de créances à financer par année
– La solvabilité de l’entreprise et de ses clients
– La forme d’affacturage choisie par l’entreprise

En gros une fois que Swissbilling connaît votre volume de facturation, ils décident alors le taux adapté à ce chiffre d’affaires. Ces frais ne sont pas fixes et, sur leur site, ils se gardent bien de donner des montants précis. Comme vous pourrez le constater, ils se contentent de présenter des exemples, qui varient en termes de frais de 1.8% à 2.9% de commission.

Mais vous ne connaîtrez la commission réelle qu’après avoir soumis votre demande et suite à une négociation avec le prestataire. Donc pour être au clair, le mieux est de les contacter.

Quant au prix par facture, celui-ci est de CHF 3.70 en cas de facture par e-mail et de CHF 5.00 pour une facture papier. Le client choisit l’option lors du paiement et les frais sont à sa charge.

Prix du module : ~ CHF 200.00
Coût : Elevé
Attractivité pour le client : Grande

Autres solutions similaires

Pour avoir essayé de trouver des offres similaires en France ou dans d’autres pays francophones, je vous avoue m’être cassé les dents. Ce qui renforce encore plus cette impression d’exception helvétique. Voici deux autres prestataires, Suisse, qui offre des services relativement similaires à Swissbilling.

Ils disposent tous les deux de module spécifique, concernant les tarifs, je partage ici ce que j’ai pu trouver en fouillant un peu, mais le mieux est toujours de les contacter.

Powerpay

Powerpay

Il existait un module aux environs de CHF 30.00 mais il n’était pas compatible avec Prestashop 1.7. Il a depuis disparu du marketplace, mais il reste ce module développé par customweb pour CHF 200.00, entreprise spécialisée dans les modules de paiement pour les boutiques en ligne.

La facture est envoyée au nom de Powerpay et il faut compter 2.90 CHF de frais fixe par facture envoyée et entre 1% et 4% de frais. Je n’ai pas trouvé suffisamment d’informations pour entrer plus dans le détail, n’ayant jamais utilisé cette solution.

Availabill

Availabill

Proposé par Accarda (spécialiste des solutions de paiement), cette option à l’air relativement nouvelle. Il semblerait vu leur page commerçant que ça fonctionne exactement comme Swissbilling et qu’un module Prestashop existe.

En cherchant un peu, customweb propose un module pour Accarda qui semble correspondre, pour CHF 480.00. Concernant les tarifs et commissions d’Availabill, impossible de les trouver sur le web malheureusement.

Mettre en place Swissbilling

Pour terminer sur le sujet du paiement sur facture dans Prestashop, si vous habitez en Suisse vous vous demandez peut-être comment mettre en place Swissblling sur votre boutique en ligne. Si vous hésitez actuellement à proposer cette solution parce que son aspect technique vous freine, je ne peux que vous conseiller de foncer.

Je tiens à préciser que je ne suis pas affilié à Swissbilling, cependant je pense qu’il s’agit de la solution la plus connue, utilisée et établie du secteur. Comme j’ai déjà eu l’occasion de le mettre en place, j’en profite pour vous donner plus d’informations sur ce processus plutôt simple !

Voici comment se passe la mise en place de Swissbilling pour une boutique en Suisse.

Conclure un contrat avec Swissbilling

Pour cette partie, rendez-vous sur le site web de Swissbilling pour avoir un bon aperçu des prestations et surtout contacter l’entreprise. Vous pouvez le faire par téléphone ou via leur formulaire de contact en ligne.

Si vous avez des délais à tenir, je vous conseille de les contacter rapidement. Une fois que vous aurez fait la demande, Swissbilling va initier la négociation sur la base de vos ventes projetées, chiffre d’affaires, etc. Cette étape peut durer un certain temps avant que le contrat soit effectivement conclu et que vous connaissiez les coûts exacts qui vous seront facturés par l’entreprise.

Une fois que cette étape est prête, vous recevrez des accès de test à Swissbilling.

Installer le module Swissbilling

Pour Prestashop, vous n’avez pas le choix vous devrez acheter le module développé par Germain Tenthorey de l’entreprise Webbax, seul prestataire à fournir un système pour intégrer Swissbilling.

Mais vous savez quoi ? C’est tant mieux parce qu’il s’agit d’un passionné spécialiste du CMS et qui a écrit des centaines d’articles de blog sur Prestashop. Je ne peux que vous conseiller ces services pour lui avoir déjà acheté plusieurs modules, c’est du super travail.

Vous trouverez ce module sur son shop en ligne. Une fois acheté, vous aurez accès à celui-ci depuis votre compte et vous pourrez le télécharger et l’installer. Pour l’installer, rendez-vous dans Modules > Catalogues de modules puis cliquez sur le bouton en haut sous Installer un module.

Installer un module dans Prestashop 1.7

Là glissez le fichier ZIP que vous aurez téléchargé ou allez le chercher sur votre ordinateur et l’installation s’effectuera automatiquement.

Configurer le module Swissbilling

Une fois l’installation terminée, rendez-vous dans Modules > Modules Manager. Et là dans la recherche, tapez Swissbilling. Voilà votre module installé !

Ensuite en cliquant sur Configurer vous pourrez entrer toutes les données de test de Swissbilling qui vous ont été transmises par e-mail.

Pour commencer, assurez-vous de suivre la procédure de mise en service expliqué en haut de la page de configuration. Par défaut les réglages SOAP et Open SSL devraient être OK sur une installation de Prestashop 1.7.

Le seul réglage à adapter sera la modification des Restrictions des devises si vous utilisez d’autres devises que le Franc suisse.

Dans Prestashop 1.7, vous trouverez ce réglage dans Paiement > Préférences. Vous pouvez voir ci-dessous qu’avec uniquement la devise CHF, ce réglage est défini correctement par défaut.

Restriction des devises pour Swissbilling

Ici je ne peux vous guider pas à pas, car chaque contrat est différent, sachez juste que pour l’ensemble de ces champs vous devriez avoir les informations nécessaires dans votre contrat pour les entrer. En cas de doute, laissez les informations par défaut.

Une fois que vous aurez eu les contacts avec le technicien, il vous informera de toute manière des corrections à appliquer.

Valider le lien entre votre boutique et Swissbilling

En plus des informations de connexion, Swissbilling vous demandera d’effectuer une série de transactions depuis votre boutique. Celles-ci peuvent peut-être changer d’une boutique à l’autre, mais en général elles incluent :

  • Des transactions dans les différentes langues du site pour s’assurer que les codes langues sont repris correctement
  • Deux transactions réalisées par deux clients différents
  • Plusieurs articles par transaction pour vérifier que le calcul du prix unitaire est correct
  • L’ajout de frais de livraison, même si vous n’en utiliserez pas
  • L’ajout de frais administratif, même si vous n’en utiliserez pas

Pour le dernier point, les modules de frais administratifs pour Prestashop 1.7 étant en général payants, le technicien de Swissbilling ne vous forcera pas systématiquement à créer une transaction de ce type. En gros c’est un plus, mais j’ai remarqué que ce n’était pas une obligation.

Par contre un des points importants dans la mise en place de l’environnement pour ces transactions, sera d’imposer les frais de livraison à la TVA, afin que le contrôle puisse se faire de manière optimale chez eux.

Voici comment procéder, dans Livraison > Transporteur, cliquez sur le transporteur pour lequel vous voulez modifier ces réglages. À l’étape Destinations d’expédition et coûts, choisissez simplement la TVA dans les règles de taxe.

Changer les règles de taxe d'un transporteur dans Prestashop 1.7

Une fois que vous aurez effectué vos transactions, vous pourrez y avoir accès depuis la console de test de Swissbilling, pour laquelle vous aurez également reçu des informations de connexion.

Un conseil : préparez votre boutique et vos réglages pour que les 2-3 transactions que vous allez réaliser soient bonnes du premier coup. Si vous créez une facture pour un client XY et que vous souhaitez en créer une nouvelle juste après, parce que les réglages n’étaient pas OK, Swissbilling empêchera la création de cette nouvelle facture comme ce client a déjà une facture ouverte.

Ce conseil vaut surtout pour éviter que vous deviez faire des allers / retours par e-mail avec les techniciens. Sur ce point, je dois dire que la qualité du service de Swissbilling est impressionnante. Cordiale, chaleureux, rapide, compétent et toujours prêts à aider !

Et encore une fois je ne suis pas affilié à Swissbilling pour dire ça, ils font juste du très bon boulot.

Mise en production

Une fois que vous aurez terminé le processus de validation, le technicien vous en informera et vous transmettra les données finales à utiliser en production. Il vous suffira alors de modifier la configuration de votre module et d’y intégrer les nouvelles données de connexion.

Quand je vous disais que ce n’était pas bien compliqué !

Conclusion

Il n’existe pas forcément de solution parfaite, chaque entreprise et chaque shop en ligne est différente. Vous pourrez privilégier un commerce de proximité avec un paiement lors du passage en magasin ou à l’international avec un paiement par carte de crédit.

En Suisse en tout cas, je vous conseille dans la mesure du possible de proposer ces alternatives :

  • Paiement sur facture ou virement bancaire
  • Carte de crédit

Rien n’oblige le client à sortir de sa zone de confort en payant par carte. L’inverse est également vrai : un client habitué à sortir la Visa ne fera pas cas des autres solutions.

Intéressé par les solutions de paiement par carte de crédit pour Prestashop ? Découvrez mon article complet sur les solutions les moins onéreuses de paiement par carte dans Prestashop 1.7, les avantages et les coûts.

Comparez les coûts de PayPal, Stripe, HiPay, etc.

Quels frais pour du paiement par carte ?

Comparez les coûts de PayPal, Stripe, HiPay, etc.

Vous souhaitez proposer du paiement par carte de crédit avec Prestashop ou WooCommerce ? Trouvez la solution la plus avantageuse grâce à mon comparateur de frais !



6 commentaires

6 Commentaires

  1. Michel

    Bonjour,
    Une simple modification d’un module existant, comme paiement par chèque, est facile et gratuite.
    Je l’ai réalisé pour mon site et j’ai un module paiement sur facturation pour mes clients.
    Il m’a suffit de remplacer tous les termes « par chèque » par « sur facturation » dans le module et ça fonctionne très bien.
    Merci pour votre article.

    Réponse
    • Thierry

      Bonjour Michel,
      Merci du retour ! C’est vrai que je me suis concentré sur les extensions et pas sur ce genre de solutions. Je me le note et je vais essayer de l’ajouter à l’article, avec une petite explication de comment procéder.
      Très bonne proposition 😉

      Réponse
  2. Webbax

    Hello,

    Merci pour ce billet, pour la citation ainsi que pour toutes ces astuces.

    Le paiement par facture est souvent demandé en Suisse, pour le B2B on peut très bien fonctionner en renommant le module « Chèque » ou en ajustant le module « Virement bancaire » ça convient parfaitement.

    Par contre, pour le B2C c’est bien plus risqué, car le particulier ne veut en principe pas payer d’avance et s’attend à recevoir la marchandise avec la facture (et si on le fait… aie le client ne procède pas au paiement et le nombre d’impayés augmente avec le temps). Le client privé n’a pas forcément réputation à protéger (contrairement à une entreprise), ce qui explique aussi pourquoi il essaie toujours de retarder le paiement.

    Le plus important sur un site e-commerce c’est à mon sens le paiement par carte de crédit qui est vraiment l’indispensable. Ceux qui ont des micro-budgets, peuvent toujours se tourner vers des solutions comme Stripe. L’étape de paiement est vitale pour un site e-commerce, c’est la porte d’entrée pour faire rentrer l’argent 😉

    A bientôt !

    Réponse
    • Thierry

      Hello,

      Merci pour ton intervention sur cet article, ça fait plaisir 🙂

      Tout à fait, proposer du paiement sur facture en B2C en faisant une confiance aveugle à l’acheteur potentiel est une très mauvaise idée. Je me suis surtout arrêté sur le paiement sur facture vu que c’est une particularité helvétique.

      Mais ça fait plus d’une année que je réfléchis à monter un gros article sur le paiement par carte de crédit, en comparant un peu les prestataires. Le problème, difficile d’avoir le détail des frais facturés par chacun d’entre eux… J’avais commencé et même au bout du fil, ils ne détaillent pas nécessairement leurs offres.

      Je vais peut-être déjà me concentrer uniquement sur les systèmes les moins onéreux, comme Stripe justement ou PayPal. Ça serait déjà un bon angle et ça parlerait à une grosse partie des lecteurs du blog !

      Réponse
    • Thierry

      Bonjour Marc,

      Merci beaucoup pour le retour et pour l’info !
      Par contre, il ne semble pas, au vu des captures, que ce module gère la génération de numéro BVR en fonction des infos du client je me trompe ? À 49 € ça sent un peu le truc vite fait.

      De toute manière, avec l’arrivée du QR code ce genre de modules ne sera plus très cohérent. D’ailleurs il faudrait que je songe à me mettre à la création d’un module de ce genre, depuis 2 ans que j’y pense 😛

      Mais oui très étrange que ce type de module, qui devait pourtant marcher, ait disparu de la circulation pendant quelques années !

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

derniers articles
de mon blog