Le paiement par carte de crédit dans Prestashop en 2020

Le paiement par carte de crédit dans Prestashop en 2020


Le temps où proposer des solutions de paiement par carte de crédit sur sa boutique en ligne coûtait deux bras et demi est révolu. Désormais, de vraies solutions existent pour des petites boutiques avec un chiffre d’affaires modeste. Mais quelles inconvénients pour ces alternatives budgets ? Et ces alternatives viennent à quel prix pour votre porte-monnaie et l’expérience utilisateur ?

Je l’évoquais dans mon article sur les solutions de paiement sur facture pour Prestashop : il est important, quoi qu’il arrive, de tenter de proposer une solution de paiement par carte de crédit sur votre boutique.

Pas si simple pourtant quand on regarde les solutions et leur implémentation. Pour le novice, mettre ce système en place peut se révéler un casse-tête entre le choix du prestataire et l’aspect technique. Que choisir en fonction de votre pays ? Quel est le prestataire le plus avantageux ? Qui offre les meilleurs services ?

Après tout, on parle de votre revenu et je comprends que beaucoup de boutiques demandent directement des offres aux prestataires les plus onéreux, bien installés dans le pays d’activité : il s’agit d’une vraie sécurité avec des techniciens qui prendront le temps de vous guider durant le processus. Bien sûr, ça a un prix.

D’autant que si vous vous amusez à rechercher des modules de paiement sur le marketplace de Prestashop, vous aboutirez sur quelque chose de ce genre :

Avec environ 240 modules disponibles, ce qui est déjà pas mal !

Mais attendez, la liste ne s’arrête pas là, certains fournisseurs ne mettent pas en avant leurs modules sur le marketplace, il faudra visiter leur site pour le trouver. Et parfois, il faut carrément passer par d’autres prestataires spécialisés dans le développement de ce type de solution.

Comme par exemple, en Suisse, l’entreprise SellXED qui propose plus de 80 modules de paiement, uniquement pour Prestashop. Ou de nombreuses autres entreprises, qui proposent des modules à plus petite échelle, comme Webbax que j’avais déjà mentionné dans un article précédent.

Alors prenons un peu de temps pour essayer de mieux comprendre les alternatives, les coûts et les solutions adaptées en fonction de vos besoins !

Je ne pourrai pas couvrir toutes les alternatives (il y en a des tonnes), mais j’essaierai de parler des plus populaires, de celles qui semblent légitimes et qui proposent une intégration avec Prestashop.

Si j’oublie une alternative que vous utilisez, mentionnez-la en commentaires et j’essaierai de l’ajouter à mon article !

Comparez les coûts de PayPal, Stripe, HiPay, etc.

Besoin d'aide pour vous décider ?

Comparez les coûts de PayPal, Stripe, HiPay, etc.

Grâce à mon comparateur de frais de carte de crédit pour Prestashop et WooCommerce, comparez et trouvez en quelques clics la solution la plus avantageuse pour vous.

Les inconvénients des solutions budgets

Avant d’entrer dans le vif du sujet, vous le savez, il existe de nombreuses alternatives pour offrir des solutions de paiement par carte de crédit sur son shop en ligne.

Et pendant longtemps, proposait cette alternative se résumait à des frais importants, forcés de passer par des solutions professionnelles coûtant les yeux de la tête. Coût de mise en service, frais de transaction importants, etc.

Ces services onéreux existent toujours, mais aujourd’hui, de nombreuses solutions budget permettent donc de se passer de ces prestataires onéreux. Alors vous me direz, pourquoi payer un bras pour des services qu’on peut obtenir à moindres frais ?

Pérennité

J’ai commencé à faire des recherches pour cet article en 2018. Sa première publication n’aura lieu qu’en 2020. Dans l’intervalle, certaines solutions que j’avais découvertes ont simplement cessé d’exister.

Prenez par exemple Freepay, une startup fondée en 2016 avec l’idée de proposer une solution de paiement par carte de crédit complètement gratuite. L’idée ? Capturer des utilisateurs en les forçant à se créer un compte chez Freepay pour pouvoir utiliser ces services gratuits. Parfaitement louable puisqu’il faut bien que le prestataire gagne quelque chose en proposant ce service.

L’ancienne page d’accueil du service Freepay, aujourd’hui disparu – Source

Aujourd’hui, à peine 4 ans après sa création, Freepay n’existe plus, il ne reste que quelques traces d’articles et d’interviews sur le sujet et un site web désormais inexistant.

Les nouvelles solutions budget sur le marché sont en général des startups, qui ne sont pas toujours certaines de passer l’année, c’est une réalité. Et même certains prestataires établis peuvent se casser la figure.

Du moins plus facilement qu’une entreprise soutenue par des banques ou organismes publics.

Maintenance et intégration

Si vous signez un contrat avec Six Payment ou DataTrans (exemples en Suisse), vous aurez des techniciens à disposition pour vous aider à faire la mise en place du service.

Ils vous guideront le long du processus et tenteront de répondre au mieux à toutes vos demandes et vos besoins. Il s’agit simplement d’un service « offert » avec un contrat pouvant se chiffrer à des sommes assez importantes.

Si vous installez PayPal ou HiPay, avec un compte gratuit, vous pourriez bien galérer un peu plus à mettre tout en place. En cas de problème, il vous reste les supports offerts par les prestataires et les forums. Mais pas sûr qu’ils puissent vous dépatouiller quoi qu’il arrive.

Ensuite les services gratuits, à la maintenance, peuvent également s’avérer plus compliqués et hasardeux. Le passage de Prestashop 1.6 à la 1.7 par exemple, j’ai du mal à croire que cela se soit fait sans friction pour tous ces services de paiement.

Confiance et expérience utilisateur

Un organisme reconnu et installé dans le pays, ne vous faisant pas transiter vers un autre site pour effectuer le paiement, aura toujours plus de poids et plus de confiance de la part de l’utilisateur qu’une solution de paiement tierce qu’il ne connaît pas.

Bien sûr aujourd’hui, qui ne connaît pas PayPal ? Mais de la même manière, qui apprécie de se faire balader vers le site de PayPal pour effectuer le paiement ? Il subsiste une forme de friction supplémentaire que les prestataires plus couteux éliminent dans la plupart des cas.

Pas adapté aux gros CA

Ce dernier point est plutôt clair, si vous avez un chiffre d’affaires important, aucune de ces solutions budget, dans sa version gratuite de base, ne pourra entrer en compétition avec les gros acteurs du marché.

Tout simplement parce que les solutions onéreuses le deviennent de moins en moins à mesure que le chiffre d’affaires devient important. Tout se joue sur des tarifs dégressifs en fonction du volume, qui les rendent bien plus intéressants.

Stripe par exemple propose des tarifs adaptés à votre CA sur demande

Et si les acteurs proposant des solutions budget vous demande en général de les contacter si votre CA excède un montant donné, afin de vous proposer des solutions plus intéressantes que des frais de 3.4% + 0.3$ par transaction, il n’en reste pas moins qu’on a tendance à se rendre vers les gros acteurs du marché plutôt que vers Stripe ou Mangopay.

Moyens de paiements limités

Si vous souhaitez offrir un maximum d’alternatives de paiement, par exemple PostFinance en Suisse ou la CB en France, vous ne pourrez pas le faire avec toutes les solutions.

Les solutions budget se limitent en général aux cartes de paiement les plus connues et établies en se concentrant souvent plutôt sur le marché américain qu’européen, évidemment.

Donc si certains modes de paiement sont une nécessité pour vous, les alternatives budgets pourraient très bien ne pas correspondre.

En résumé

Lorsque vous choisissiez une alternative budget :

  • Jetez quand même un oeil aux alternatives plus onéreuses en fonction de votre CA, peut-être qu’elles seraient plus avantageuses
  • Assurez-vous que vous n’avez pas besoin d’offrir toutes les solutions de paiement spécifiques à votre pays, mais qu’en gros proposer Visa ou MasterCard vous suffit
  • Vérifiez que l’alternative choisie soit établie et robuste, privilégier un PayPal à un prestataire XY qui vient de sortir

Dernière chose, les alternatives budgets peuvent également n’être que ça, des alternatives. Vu que les coûts d’intégration et de mise en place sont moindres, pourquoi ne pas proposer PayPal ou Stripe en plus de votre gros prestataire ?

Personnellement j’ai un compte PayPal et pour éviter de saisir mes infos de cartes sur tous les shops en ligne, lorsqu’il est proposé, je passe systématiquement par mon compte PayPal et je paie en quelques clics.

Les alternatives budget

PayPal

Moyen de paiement PayPal

Il n’est plus forcément nécessaire de présenter PayPal, le service de paiement en ligne leader mondial, peut-être le plus ancien également, fondé en 1998 sous le nom de Confinity et fusionné en 2000 à X.com, une société de banque en ligne fondée par d’Elon Musk.

PayPal est disponible dans le monde entier sans distinction.

Comment ça fonctionne ?

Vous vous créez un compte PayPal Business gratuit, vous entrez vos informations de paiement pour que PayPal puisse vous transférer l’argent transitant par leur plateforme.

Cette étape prend un peu de temps, car PayPal vous fera une écriture de 1$ avec un code spécifique sur votre relevé, que vous devrez ensuite communiquer au service pour valider qu’il s’agit bien de votre compte.

Les avantages principaux de PayPal sont :

  • Il est connu de tous et les gens font confiance au service
  • Une bonne partie des gens qui achètent en ligne disposent déjà d’un compte PayPal
  • Il s’agit d’une plateforme robuste, prouvée, bien documentée avec une énorme quantité de ressources à son sujet

En matière de service, PayPal ne survole pas forcément la concurrence, cependant le fait qu’il soit établi depuis si longtemps offre un vrai plus pour les visiteurs ainsi que pour l’intégration à votre boutique.

Combien ça coûte ?

Les frais encourus pour utiliser PayPal varient en fonction des ventes et des pays. Si vous faites partie de l’Union européenne, les tarifs sont très clairs :

2.9 % + 0.35 € par transaction réussie

À partir de 50’000 € de chiffre d’affaires mensuel, PayPal vous propose de les contacter pour passer à une version supérieure. Au Canada, les frais sont pratiquement identiques : 2.9% et 0.3$ par transaction.

Cependant si vous souhaitez vendre en Suisse (et peut-être d’autres pays hors UE), les frais varient en fonction du chiffre d’affaire mensuelle. En mars 2020, voici un tableau des frais encourus en Suisse :

Chiffre d’affaire mensuelCommission par transaction
< 2’500 CHF3.4% + 0.55 CHF
4’000 à 16’000 CHF2.7% + 0.55 CHF
16’001 à 80’000 CHF2.4% + 0.55 CHF
80’001 à 160’000 CHF1.9% + 0.55 CHF
> 160’000 CHF1.9% + 0.55 CHF

Au niveau des modules Prestashop, la version officielle du module PayPal est gratuite.

Ajouter PayPal à Prestashop

Une fois que vous avez créé votre compte PayPal Business et validé votre compte bancaire, installez un des modules PayPal pour commencer à proposer cette solution de paiement.

En tapant PayPal sur le marketplace de Prestashop, vous verrez un paquet de résultats (pas loin de 70), il existe de rares solutions gratuites, la principale étant la version officielle du module PayPal.

Voici ce que les solutions payantes peuvent offrir de plus que le module officiel :

  • PayPal avec Frais – 59.99 € : Cette solution vous permet d’intégrer PayPal à votre site, tout en facturant les frais de transaction directement à l’acheteur
  • PayPal Payments Pro – 79.99 € : Ce module vous permet d’intégrer PayPal comme solution de paiement, sans renvoyer le visiteur sur l’interface PayPal. Il pourra saisir ses informations de carte de crédit directement depuis votre site web, sans même disposer d’un compte PayPal. Une bonne alternative pour améliorer l’expérience utilisateur
  • PayPal Instant Checkout – 99.99 € : Intègre un bouton s’achat direct à votre boutique, pour permettre au visiteur d’acheter un article ou de valider son panier en un clic. Le gros plus c’est que cette action enregistrera automatiquement le visiteur comme un utilisateur de votre boutique, en reprenant les infos de son compte PayPal.

Si vous optez pour une version payante du module cependant, je ne peux pas vous donner plus de détails ne les ayant pas testés. Cependant vu les coûts engendrés, vous ne courrez pas un grand risque à tester une de ces alternatives s’il s’agit de fonctionnalités importantes pour vous.

Pour revenir à l’intégration de PayPal à Prestashop, une fois le module officiel de PayPal installé, voici à quoi ressemblera la configuration de celui-ci :

Configuration du module PayPal dans le back office de Prestashop

Avant de commencer, PayPal demande de respecter 3 conditions pour que vous puissiez proposer le service de paiement :

  • Il faut que votre site fonctionne en SSL, donc que l’adresse de votre site soit en HTTPS
  • Il faut que vous disposiez d’un compte PayPal et que vous vous y connectiez depuis le module
  • Il faut que l’extension cURL PHP soit activée sur le serveur

Sur un serveur web, vous ne devriez avoir aucun souci avec ces différents éléments, c’est pourquoi je vous conseillerais de tester PayPal directement en ligne pour faciliter l’opération (dans une version de développement de votre site).

Si vous devez cependant le faire en local, vous pouvez jeter un œil à mon article vous indiquant comment installer un certificat SSL en local à l’aide de MAMP ou MAMP Pro.

Pour ce qui est du souci cURL, voici comment le corriger si vous utilisez MAMP :

  1. Téléchargez le fichier cacert.pem à partir de cette page
  2. En fonction de la version de PHP que vous utilisez, trouvez le dossier concerné dans votre installation de MAMP et accédez aux sous-dossiers \extras\ssl. Par exemple : C:\MAMP\bin\php\php7.2.10\extras\ssl
  3. Copiez-y votre fichier cacert.pem téléchargé.
  4. Dans le fichier de configuration php.ini de votre version de PHP ajoutez cette ligne pour indiquer le certificat à utiliser pour cURL :
    curl.cainfo = "C:\MAMP\bin\php\php7.2.10\extras\ssl\cacert.pem"
  5. Redémarrez les serveurs de MAMP pour recharger la nouvelle configuration

Vous devriez ensuite pouvoir tester PayPal en local.

Une fois que les conditions sont respectées, vous devrez vous connecter à votre compte PayPal pour récupérer les informations d’accès à l’API. Puis, passez votre environnement en test en cliquant sur Passer à Mode environnement de test. Ce qui vous permettra de faire des tests de transaction et de voir si l’intégration fonctionne.

Stripe

Moyen de paiement Stripe

Entreprise américaine fondée en 2010 par John et Patrick Collison. Avec les années, la solution a pris une ampleur importante. En 2016 lors d’une nouvelle levée de fond, Google a fait partie des investisseurs les plus importants de la plateforme.

Aujourd’hui Stripe offre ses services de paiement dans plus de 110 pays. Pour savoir si vous pouvez utiliser Stripe, jetez un œil à leur page entreprise. En plus de vous donner la disponibilité du service et les moyens de paiements offerts par pays, des infos complémentaires (statistiques et autres) sont mises à disposition pour le pays en question.

Comment ça fonctionne ?

Vous créez votre compte Stripe gratuit, renseignez vos coordonnées, validez votre compte bancaire et vous pourrez commencer à proposer des paiements avec Stripe.

Voici quelques-uns des avantages de Stripe :

  • Il offre un grand nombre de solutions de paiement, avec même des solutions spécifiques à chaque pays
  • Pour l’expérience utilisateur, Stripe n’enverra pas l’acheteur sur une autre page. Il pourra remplir ses données de carte de crédit directement sur la page de paiement de votre boutique.
  • Il n’est pas nécessaire pour l’acheteur de créer un compte utilisateur pour pouvoir utiliser Stripe

Une fois une transaction validée, le système demande 7 jours d’attente afin de lutter contre la fraude avant de transférer l’argent sur votre compte.

Combien ça coûte ?

Les tarifs de Stripe sont simples et transparents :

2.9 % de frais + 0.30 $US par transaction réussie

Il est également possible, si vous avez des volumes de vente importants, de demander une offre personnalisée et d’obtenir des remises sur les quantités.

Quant au module Prestashop officiel, il est gratuit.

Ajouter Stripe dans Prestashop

Il faut bien sûr commencer par créer un compte gratuit chez Stripe. Une fois que ça sera fait, vous disposerez alors d’un compte utilisateur, avec un tableau de bord des ventes, etc.

Une fois cela fait, installer Stripe à partir d’un des nombreux modules disponibles pour Prestashop. Il en existe des payants, mais le mieux en général est de s’arrêter sur l’officiel qui en plus est gratuit. Au pire, vous pourrez jeter un œil aux solutions payantes par la suite pour voir si des fonctionnalités supplémentaires sont offertes.

Une fois le module installé, vous pourrez accéder à sa configuration. Le plus simple pour configurer le module est de cliquer sur Connexion avec Stripe. Vous pourrez alors vous connecter directement et Stripe vous demandera toutes les informations manquantes pour démarrer (adresse, secteur d’activité, compte bancaire, etc.).

Connexion à Stripe

Une fois le processus terminé, les clés seront reprises de votre compte et vous pourrez commencer à tester le fonctionnement de sur votre boutique. Vous pourrez également, dans ces réglages, choisir les options de paiement à proposer.

Les moyens de paiements offerts par Stripe

Une fois les réglages effectués, vous pourrez voir apparaître les différentes solutions de paiement directement dans le formulaire de commande.

HiPay

HiPay est le premier service non américain que j’évoque dans cet article : la société est française ! Introduit en bourse en 2015, ce service de paiement était au départ une filiale de HiMedia Group avant de se transformer en HiPay Group SA.

Il n’est pas indiqué exactement dans combien de pays le service est disponible, cependant étant français il semble principalement utilisé en Europe. Sans compter qu’en France, les frais de transaction sont avantageux par rapport au reste du monde, comme nous le verrons plus loin.

Comment ça fonctionne ?

Comme à chaque fois vous commencez par créer un compte chez le prestataire. Le première étape chez HiPay est d’indiquer quel type de client vous êtes :

  • Professional : Moins d’un million d’euros de chiffre d’affaires annuel. Vous pouvez créer votre compte en ligne et les tarifs mentionnés plus bas s’appliqueront.
  • Entreprise : Plus d’un million d’euros de chiffre d’affaires annuel. HiPay vous demande de les contacter, les tarifs ne sont pas transparents, mais cette solution offre de nombreuses fonctionnalités supplémentaires (tableau de bord complet, intégrations, etc.). Il semblerait, d’après ce que j’ai trouvé, que ça soit également la seule solution pour proposer les paiements par PostFinance, la configuration de cette option dans Prestashop nécessitant un compte entreprise
  • Marketplace : Là aussi il faudra les contacter, HiPay propose une plateforme de « paiement et de ventilation pour les places de marché ». En gros des marchands s’inscrivent à votre marketplace pour revendre leur produit et vous vous touchez une commission.

Comme on parle ici d’alternatives budget et de boutique en ligne simple, on s’arrêtera sur la solution Professional. Mais c’est intéressant de voir les alternatives proposées.

Voici les avantages de cette solution :

  • Elle offre des solutions de paiement très intéressantes, avec notamment la Carte Bleue pour le marché français. Et, je l’ai évoqué tout à l’heure, le paiement par PostFinance et E-Finance pour le marché helvétique, bien mis en avant sur leur site web… mais qui semble nécessiter un compte Entreprise (dont les coûts me sont inconnus malheureusement).
  • Même si le visiteur est redirigé vers HiPay lors du paiement, il n’est pas nécessaire pour lui de créer un compte pour pouvoir payer avec HiPay

Combien ça coûte ?

Toujours pour la version Professionnal, comme je n’ai pas de détails pour les autres, voici le tableau des tarifs. Ceux-ci sont dégressifs en fonction du chiffre d’affaires. Vous pouvez aussi les consulter sur le site officiel.

Chiffre d’affaire mensuelFranceUEAutre
< 2 500 €2.5 % + 0.25 € 2.9 % + 0.25 € 3.2 % + 0.25 €
2 500 € à 20 000 € 1.6 % + 0.25 € 2.5 % + 0.25 € 2.5 % + 0.25 €
20 000 € à 50 000 €1.4 % + 0.25 € 2.0 % + 0.25 € 2.3 % + 0.25 €
> 50 000 €0.9 % + 0.25 € 1.5 % + 0.25 € 2.0 % + 0.25 €

Cependant il est bien spécifié sur leur site pour la France : CB, Visa, Mastercard. Mais aucune mention n’est faite de PostFinance.

J’en parle une dernière fois, mais si vous avez plus de détails sur l’intégration de PostFinance avec HiPay je suis preneur. C’est en creusant que j’ai découvert que cette solution semble limitée à l’offre Entreprise, mais rien de garanti.

Ajouter HiPay à Prestashop

Et c’est là que ça se corse, j’avais commencé à écrire cet article en ayant découvert ce module mis à disposition par HiPay à partir de leur site web. Il faut passer par Git pour le télécharger.

Sauf qu’il semblerait que cette solution soit spécifique aux comptes Entreprise uniquement, pour un compte Professionnal standard, il faut passer par cette documentation. Qui nous dit et je cite :

Le module Hipay est présent en natif sur le CMS Prestashop. Il n’est donc pas nécessaire de le télécharger à part, il suffit de l’activer sur votre backoffice Prestashop, dans la rubrique « Modules ».

Malheureusement ce module est désormais introuvable (du moins dans les dernières versions de Prestashop). Et si on jette un œil une ligne en dessous dans la doc ils nous disent :

Il est possible de télécharger le module en cas de réinstallation ou de mise à jour à cette adresse : http://addons.prestashop.com/en/payments-gateways-prestashop-modules/1746-hipay.html

Il suffit donc de le télécharger non ? Et non, le lien ne renvoie plus vers le module, mais une sélection de module lié au paiement. Il semblerait que le module HiPay ne soit plus maintenu.

Ce qui est encore plus fou, c’est que si on creuse on tombe sur cette page sur le site de Prestashop, vantant les mérites de la solution HiPay. Cela peut se comprendre, d’une entreprise hexagonale à l’autre on crée des partenariats. Mais cette page ne fait mention que des versions 1.5 et 1.6 et certaines vidéos et liens ne fonctionnent plus.

Bizarrement, rien ne semble vérifier le fait que l’intégration d’un compte HiPay Professionnal avec Prestashop (et plus particulièrement la version 1.7) soit impossible. Sur le forum de Prestashop, on trouve ce sujet où l’un des techniciens de HiPay a répondu que si vous désirez la dernière version des modules HiPay, il fallait passer par leur compte GitHub.

Dont acte, voici un lien pour télécharger le module Professionnal de HiPay pour Prestashop :

https://github.com/hipay/hipay-professional-sdk-prestashop

Mais à nouveau, si on consulte la présentation du module un lien vous permet de télécharger le ZIP « package-ready-for-prestashop »… qui retourne une erreur 404. Si vous souhaitez vraiment l’utiliser, vous pouvez cliquer sur Clone or download en haut du repository pour récupérer une version ZIP du code.

Vous ne pourrez pas installer le module de cette manière, vous devrez aller dans votre fichier ZIP, dans le dossier src et extraire le dossier hipay_professionnal. Une fois que vous avez le dossier extrait, compressez-le à nouveau.

Cette version ZIP du dossier hipay_professional fera l’affaire et vous pourrez installer le module à partir de Modules > Modules Manager en cliquant sur Installer un module en haut de la fenêtre.

Attention, cette solution vous fera travailler avec une version de développement d’un module, cela a beau être « conseillé » par un technicien HiPay, je ne pense pas que ça soit idéal, il faudra vraiment qu’il fasse quelque chose pour améliorer cette expérience par la suite !

Mise à jour au 01.04.2020

Depuis l’écriture de cette article, la documentation complète du module et du SDK qui était disponible sur le site de HiPay (et à laquelle on pouvait accéder à partir de cette page) n’existe plus !

On peut toujours accéder à des infos sur le fonctionnement du module ici, mais la doc est moins complète que par le passé. Et le lien vers le téléchargement du module est toujours incorrect.

J’essaierai de garder ces infos à jour, à voir si cela signifie qu’ils reprennent la maintenance du module ou s’ils le suppriment complétement.

PayPlug

Autre entreprise française que j’ai découverte en rédigeant cet article, PayPlug a été fondé en 2012. Le petit service de paiement a grandi rapidement, en 2017 ils ont obtenu plus de 12 millions d’euros de financement et acquis le statut d’Établissement de PAiement agréé par l’ACPR Banque de France.

En 2017, PayPlug a rejoint le groupe Natixis. La petite entreprise semble prendre de plus en plus d’ampleur sur le marché, même si pour le moment elle semble être principalement concentrée en hexagone.

Sur leur site ils mettent également l’accent sur les solutions de paiement direct en magasin. Si vous disposez d’une boutique physique en plus d’une boutique en ligne, ça peut vous intéresser.

Comment ça fonctionne ?

PayPlug est la première solution de cet article à proposer, en plus des frais de transaction, un abonnement mensuel pour utiliser leur service.

Donc pas de création d’un compte gratuit ici. Vous pourrez créer un compte pour tester le système, par contre rien n’indique de quelle durée sera ce test gratuit sur leur site.

Il faudra choisir une offre par rapport aux trois offres offertes : Starter, Pro, Premium. Je reviendrai sur les coûts, mais en plus de ça chaque solution propose différentes options et des coûts dégressifs par transaction, que vous pourrez découvrir dans leur grille tarifaire.

Par exemple la solution Pro permet le paiement en un clic, la version Premium permet d’intégrer le formulaire de paiement par carte directement à votre site, etc.

Voici les avantages de cette solution :

  • Clarté des fonctionnalités proposées et vraie offre de service
  • Possibilité de fractionner des paiements, de les retarder, d’intégrer le formulaire de paiement par carte directement sur votre site, d’intégrer 3D-Secure, etc. en fonction de l’option choisie
  • Par rapport à la concurrence, en fonction du volume de ventes, les coûts peuvent être avantageux.

Niveau clarté, il y a quand même quelques lacunes, des frais de transactions (j’y reviendrai) à la durée d’évaluation du produit, il y a de vrais soucis de communication sur leur site web !

Combien ça coûte ?

Au premier coup d’oeil les tarifs semblent simples et transparents. Mais en survolant certaines informations, on peut trouver plus de détails sur les frais, en fonction des types de cartes proposées. Sur cette base, voici un tableau des frais :

OffreCartes FR et EuroCartes BusinessCartes MondeAbonnement mensuel
Starter1.6% + 0.25 €1.9% + 0.25 €2.5% + 0.25€10 € / mois
Pro0.8% + 0.15 €1.9% + 0.15 € 2.5% + 0.25€ 30 € / mois
Premium0.5% + 0.15 €1.9% + 0.15 € 2.5% + 0.25€ 80 € / mois

Vous me direz, c’est quoi une carte FR et Euro ? Et une carte Business et une carte Monde ? En creusant un peu, on trouve cette information dans la doc de PayPlug :

Avec PayPlug vous pouvez accepter toutes les cartes de crédit et de débit de type Visa et Mastercard, européennes et internationales. Cela inclut les cartes Electron (Visa) et Maestro (Mastercard).

Vous pouvez également accepter toutes les cartes françaises du réseau CB, même si elles ne sont pas affiliées à Visa et Mastercard.

Les réseaux tels que American Express, Union Pay ou Bancontact ne sont PAS acceptés.

Source

En gros, Visa, Mastercard et réseau CB. Cela indiquerait, j’imagine, que les coûts dépendent de l’endroit où la carte a été délivrée. Même si ce point reste assez peu clair malgré tout.

Ajouter PayPlug à Prestashop

L’entreprise a développé un module officiel pour leur plate-forme. Bizarrement, en tapant payplug dans la recherche de Prestashop, je ne tombe sur aucun résultat. Donc pas d’alternative au module officiel apparemment, ce n’est pas très grave, il semble gratuit, complet et bien documenté !

L’entreprise parle de ce module sur son site officiel et en utilisant le lien fourni, on arrive sur cette page du marketplace de Prestashop. Il vous suffit donc de le télécharger et de l’installer pour pouvoir commencer à utiliser PayPlug.

L'interface de gestion du moduile PayPlug dans Prestashop

Une fois installé, comme souvent avec ce genre de module, vous devrez respecter un certain nombre de conditions pour pouvoir l’utiliser. Cependant, la plupart d’entre elles ne devraient pas poser de soucis, curl est en général installé avec PHP que ce soit en local ou sur un serveur, même chose pour OpenSSL.

Concernant la version de PHP, si vous travaillez avec n’importe quelle version de Prestashop 1.7 vous devriez au grand minimum avoir la version 5.4 de PHP, donc pas de soucis à ce niveau-là.

Comme d’habitude, il vous suffit de connecter votre compte PayPlug à partir du module directement et vous pourrez commencer à effectuer les réglages du module et tester le service.

Je n’ai pas testé PayPlug comme le service est payant par défaut, mais je pense que vue la mise en avant du module sur leur site, la maintenance exemplaire du module (disponible de la version 1.4 à la dernière version de PS), tout le processus doit être assez simple.

En cas de doute, consultez le guide d’installation et de configuration du module ainsi que les quelque vingt billets d’aide sur le sujet de Prestashop que l’on trouve dans leur documentation.

PayZen

PayZen fait partie du groupe Lyra, fondé en 2001, spécialisé dans la gestion et la sécurisation des paiements en ligne depuis. Encore une entreprise française à ajouter à cette liste, basée à Toulouse, le groupe Lyra est responsable, selon leur site web, d’une transaction e-commerce sur deux dans l’hexagone.

Ils comptent plus de 55’000 e-commerçants et plus de 4 millions de terminaux de paiement à travers le monde. Avec tout ça, ils pourraient soigner un peu leur site Internet, surtout après avoir passé un peu de temps sur ceux de la concurrence.

Pour l’anecdote, j’ai découvert cette alternative grâce à un des lecteurs de mon blog, Philippe qui se reconnaîtra 😉 Il m’a contacté pour me poser quelques questions et m’a parlé de cette alternative qu’il utilisait.

Je me base donc sur nos échanges pour répondre à certaines questions qui émergent lorsqu’on s’intéresse à PayZen et je le rémercie pour ses informations et son aide qui m’ont permis d’évoquer cette solution de la manière la plus détaillée possible.

Comment ça fonctionne ?

PayZen propose plusieurs alternatives et, tout comme PayPlug, demande le paiement d’un abonnement mensuel, avec plus ou moins d’options en fonction des besoins.

L’originalité du service est de proposer des solutions qui ne nécessitent pas de disposer d’un site e-commerce. Vous pourrez accepter des paiements directement :

  • Via un lien transmis par e-mail ou SMS
  • En créant une page de paiement personnalisée, hébergée chez PayZen, à laquelle accédera le client

Je ne m’étendrai pas sur cette solution, mais si vous êtes hésitant à créer une boutique Prestashop de A à Z, ça peut être une alternative à analyser.

3 autres types d’abonnement vous permettront de proposer PayZen à vos visiteurs, avec pour chacun des abonnements des fonctionnalités supplémentaires. Par exemple l’intégration de paiement échelonné, offrir des paiements par Google Pay ou WhatsApp, etc.

L’autre particularité de PayZen, c’est que vous ne pourrez pas créer un compte directement depuis le service. Il vous faudra contacter l’entreprise et faire la demande pour utiliser les services. Pas hyper web 2.0 tout ça.

Pour vous faire une idée cela dit, ils mettent à disposition plusieurs « démos » pour vous présenter leur solution :

À nouveau, je trouve cette façon de faire un peu vieillote, d’autant plus aux vues de la concurrence, mais si vous avez eu de bons retours sur PayZen et que ça vous intéresse vraiment n’hésitez pas à les contacter.

Combien ça coûte ?

J’aurai peut-être besoin de clarification de personnes ayant effectivement utilisé PayZen, car j’ai un gros doute. Les tarifs de PayZen se font de deux manières : le type d’abonnement choisi et les frais de mise en service.

Selon la page des tarifs du prestataire, il est indiqué que :

Aucune commission bancaire n’est prélevée sur les paiements.

Source

Ce qui sous-entend que le service propose un coût fixe et qu’aucuns frais ne seront demandés à la transaction. Ce qui est plutôt cool. Mais si on jette un oeil au tableau des frais :

On remarque qu’ils incluent une limite de transactions par mois. 100 pour les abonnements Go et Premium et 1’000 pour les transactions experts.

Contrairement à tous les autres prestataires, PayZen se concentre donc sur la quantité de transactions et non sur le chiffre d’affaires global.

Mais que se passe-t-il à la 101ème transaction ? Même pour une solution budget, sur une petite boutique, atteindre les 100 transactions mensuelles me semble une possibilité.

En fait, PayZen ne facture ensuite que le coût technique de la prestation. Il s’agit donc ensuite, de votre côté, de réaliser un contrat VADs auprès de votre banque et de négocier les taux de commissions. Ceux-ci sont en général assez faible, moins de 0.1 € par transaction selon mes informations.

Niveau offre, par défaut le service offre les solutions de paiement suivantes : CB (Cartes Bancaires), Visa (françaises et étrangères), Visa Electron (françaises et étrangères), Mastercard (françaises et étrangères), Maestro (françaises et étrangères) et E-cartebleue.

Avec, en fonction de l’abonnement choisi, possibilité d’ajouter Google Pay, WhatsApp, PayPal, Wallet, Sofort, etc.

Ajouter PayZen à Prestashop

Si vous fouillez le marketplace de Prestashop, vous allez tomber sur deux solutions payantes pour intégrer PayZen :

Mais en cherchant un peu sur le site de PayZen, ils proposent des modules officiels gratuits pour la plupart des solutions e-commerce du marché et Prestashop ne fait pas exception.

Vous pourrez à partir de cette page télécharger ce module gratuitement, mais également consulter la documentation très complète, en HTML et en PDF. Donc vous devriez avoir toutes les clés en main pour mettre en place le service, même si l’installation semble demander pas mal de boulot.

Pour revenir sur les solutions payantes, si on exclut le second module qui semble fonctionner comme une passerelle avec plus d’options et de services, le premier module ressemble vraiment à la solution officielle gratuite.

Si on jette un oeil aux captures présentes sur le marketplace, on a même ça :

Qui semblerait indiquer qu’il s’agisse bien du module officiel, développé par le prestataire. Surtout que le même e-mail de contact est présent dans les deux documentations mentionnées.

Pour la peine j’ai pris le temps d’installer le module gratuit pour voir à quoi ressemblait sa configuration et voir si celui-ci était identique. Et voilà une capture du module gratuit fourni par PayZen :

Mais qu’est-ce que c’est que ce pataquès ?

Je ne sais pas vous, mais je trouve qu’il y a quand même un sacré air de famille entre les deux modules non ?

Alors si un collaborateur de PayZen passe par là, il pourra peut-être m’expliquer pourquoi il existe une version payante (et pas des moindres) sur le marketplace de Prestashop, d’un module fourni gratuitement sur leur site.

Après il me manque peut-être des éléments, auquel cas je serais ravi d’éclaircir cette situation qui, à première vue, sent un peu l’arnaque.

Mise à jour au 23.03.2020

Merci à Philippe qui utilise PayZen et m’a contacté à ce sujet. Il m’a informé que le module payant n’est pas développé par PayZen. Apparement ils ne peuvent malheureusement rien faire contre cette version payante qui semble identique à la version gratuite officielle et beaucoup se font avoir en l’achetant.

Mais PayZen confirme qu’ils disposent d’un module officiel gratuit et qu’il ne faut pas acheter cette version payante sur le marketplace. Donc ils sont hors de cause, mais je laisse l’info pour être sûr que vous fassiez gaffe !

Autres alternatives

Lemon Way

Je pensais au départ en parler dans les alternatives budget plus en détail, comme ils proposent un module Prestashop selon leur documentation. Mais première déconvenue, si on clique sur le lien donné il ne fonctionne plus, le module semble ne plus être dispo sur le marketplace.

Pas si grave, j’ai bien parlé de PayPlug où le problème est le même, on doit pouvoir le trouver ailleurs. En attendant, je creuse un peu la solution et deuxième déconvenue, leur page de tarifs est en fait un formulaire permettant de faire une demande de devis pour connaître les coûts.

Je me suis dit qu’on devait quand même pouvoir trouver ça, et en fouillant je suis tombé sur cette page (mise à jour à il y 3 ans, est-ce que c’est encore d’actualité ?), indiquant les frais de transaction suivants :

  • Cartes de crédit européennes : 1.2% + 0.18€
  • Cartes de crédit non européennes : 2.5% + 0.18€

Ce qui est plutôt très bon marché, tout ça sans frais de mise en service ni abonnement.

Alors j’ai continué à fouiller un peu et je suis tombé sur ce poste sur le forum de Prestashop. Il fait d’ailleurs référence à la page de tarifs indiquée plus haut, par l’intermédiaire d’un collaborateur de Lemon Way.

Sauf que les retours mentionnés, du moins dans cet article, ne sont pas fameux. Lemon Way semble demander un taux de réserve de fond de 5% (en gros il conserve 5% de votre CA sur 90 jours), un des utilisateurs relate une expérience d’inscription compliquée et un système antifraude qui a bloqué son argent pendant plusieurs mois, etc.

Tout ça date de 2017, avec un dernier retour pas bien meilleur en 2018. Lemon Way s’est peut-être amélioré depuis, mais avec le nombre d’alternatives existantes, je ne sais pas si je courrais le risque.

Si vous avez un retour à donner pour ce prestataire, n’hésitez pas à le faire en commentaire !

Twint

Il s’agit d’une alternative qui parlera à mes compatriotes suisses. Twint est une alternative au paiement par carte de crédit qui est née en 2014. L’idée est de se créer un compte Twint gratuit à partir de l’application sur son smartphone.

Le compte est alors lié au numéro de téléphone et il est possible d’ajouter votre compte bancaire sur ce compte Twint. Si on veut vous transférer de l’argent par Twint, on envoie le montant au numéro de téléphone désiré et c’est fait.

De même, à partir du téléphone, il est possible de scanner un code QR n’importe où pour pouvoir virer de l’argent à un prestataire. Que ce soit au supermarché ou sur une boutique e-commerce.

Voici comment ça fonctionne sur un shop en ligne :

En cas d’intégration de Twint sur votre boutique, il vous sera facturé des frais de transaction à hauteur de 1.3%. Twint vous assure un paiement dans les 30 jours au plus tard (mais en règle général, c’est fait dans les 2 jours). Jetez un oeil aux détails du contrat pour plus d’infos.

Pour mettre en place Twint avec Prestashop, vous devrez commencer par créer un compte Twint Partner et le configurer avec vos informations personnelles. Le module Prestashop est lui facturé CHF 200.00 par sellxed.

Jetez un oeil à la documentation du module pour savoir comment l’intégrer.

Mangopay

Mangopay est un département de l’entreprise française, encore une, Leetchi. Contrairement aux alternatives précédentes, Mangopay occupe un marché un peu différent. Elle se concentre sur ce qu’on appelle les Marketplaces.

C’est-à-dire que votre boutique fonctionne comme une passerelle offerte à des marchands pour qu’ils puissent vendre. De votre côté, vous gérez la commission convenue pour la mise à disposition de votre plateforme.

Mangopay ne se limite pas à un service de paiement en ligne, il offre aussi des services spécifiques pour les plateformes de crowdfunding, ainsi qu’une plateforme Fintech qui permet de gérer des portemonnaies électroniques.

L’application Pumpkin est un bon exemple de cette solution Fintech. Elle offre des services de remboursements entre copains et pour « stocker » l’argent sur un e-wallet, elle utilise cette plateforme, qui permet de redistribuer l’argent ensuite.

Les coûts de Mangopay se calculent par transaction et son plutôt transparent. Sur la page des tarifs, vous pourrez voir une version standard des tarifs de base, en fonction de la carte et du lieu de commande, ainsi qu’un calcul des remises sur volume.

Voici le tableau des tarifs en détail :

Pays & mode de paiement< 100’000 €100’000 à 499’999 €500’000 à 999’999 €
Europe


Visa & Mastercard1.8% + 0.3 €1.6% + 0.3 €1.3% + 0.3 €
Klarna Sofort. / Pay Now.1.8% + 0.3 €1.6% + 0.3 €1.3% + 0.3 €
Grande-bretagne


Visa & Mastercard1.6% + 0.2 £1.8% + 0.2 £1.6% + 0.2 £
Autre


Visa & Mastercard2.5% + 0.25 €2.3% + 0.25 €2.0% + 0.25 €
Maestro, Diners Club & BCMC2.5% + 0.25 €2.3% + 0.25 €2.0% + 0.25 €

Sur le marketplace, vous trouverez deux addons spécifiques à Mangopay, tous les deux appelés Mangopay Payment, tous les deux à 49.99 € et qui semblent assez proche. L’un est développé par Webkul et l’autre par Community developer.

Le second est cependant nettement plus à jour, avec une dernière version en janvier 2020 alors que le premier date de 2018.

Conclusion

Cet article a vocation à évoluer. Grâce à vos commentaires, suggestions, mais aussi mes découvertes personnelles ou demandes client, j’essaierai d’étoffer encore les possibilités d’intégration de paiement par carte de crédit « budget ».

Il n’y a pas une seule bonne plateforme qui fera tout ce dont vous avez besoin, le mieux est de comparer, par rapport à votre chiffre d’affaire, qu’elle est la solution la plus avantageuse pour votre entreprise.

Mais aussi de garder en tête qu’il est important de :

  • Proposer une solution qui inspire la confiance du visiteur
  • Garder l’expérience utilisateur en tête
  • Tenter, si possible, de proposer des solutions de paiement localisées (carte bleue, Twint, etc.)

Personnellement ce que je choisirais ? Je ne vais pas être très original et, même s’il s’agit d’une des solutions les plus chères, je pense que je partirais de toute manière sur PayPal. Beaucoup de gens utilisent cette alternative et disposent déjà d’un compte et la réputation du géant américain n’est plus à faire.

Mais rien n’empêche de proposer PayPal en alternative d’une autre solution qui vous parle ou vous convient. Le module PayPal est facile à installer, un compte business c’est gratuit, pourquoi se priver ?

Dans tous les cas, offrir une alternative au paiement par virement bancaire ou par chèque, comme j’en parlais dans mon article sur les moyens de paiement sur facture, est vraiment obligatoire si vous voulez assurer des conversions !

Comparez les coûts de PayPal, Stripe, HiPay, etc.

Besoin d'aide pour vous décider ?

Comparez les coûts de PayPal, Stripe, HiPay, etc.

Grâce à mon comparateur de frais de carte de crédit pour Prestashop et WooCommerce, comparez et trouvez en quelques clics la solution la plus avantageuse pour vous.



4 commentaires

4 Commentaires

  1. Thierry

    Bonjour,

    Flute aucun commentaire ?
    Je suis surpris car c’est un sujet important et je te remercie de l’aborder.
    Le monde du paiement évolue et je l’espère fera baisser les commissions…

    Actuellement il y a la solution offerte par la coopération entre Paypal et Prestashop via un module gratuit et des commissions parmi les plus basses du marché. Ils sont en concurrence direct avec LemonWay même si ceux ci semblent abandonner petit a petit le ecommerce pour se concentrer sur le marketplace. Je les comprends vue le nombre de pseudo ecommerçants qui fleurissent sans aucune garantie. Beaucoup on tendance a confondre ventes a la sauvette et commerce.

    PayPal est a solution la plus internationale, c’est quand même la plus grosse banque en terme de clients au monde. Mais leur com est trop élevé et franchement quand tu a finis de lire leur conditions… Tu as envie de changer de métier.
    PrestaShop Checkout built with PayPal semble la meilleure solution, même si ils ont du mal a s’imposer… Et certainement un grave problème de communication.
    LemonWay est pour le moment ce que j’utilise depuis quelques années. Moins cher que tous, fiable, sérieux et rapidement contactable. Le top…

    Les autres solutions sont souvent trop compliqués à joindre en cas de problème, n’offrent pas de garanties fiables, et pour beaucoup ne sont même pas dans des juridictions qui permettent une protection fiable de nos entreprises.

    Merci pour ton article, les systèmes de paiement sont une part essentiel pour nos entreprises.

    Réponse
    • Thierry

      Bonjour Thierry,

      Wahou merci beaucoup pour le commentaire très complet !
      Et pour la mention de LemonWay, comme indiqué dans l’article je l’avais mis de côté parce que j’avais lu ici et là des retours pas top (datant de 2018), peut-être que ça rejoins ce que tu dis sur les e-commerçants et leur rapport aux services.

      Tu utilises donc LemonWay ? Tu en es content niveau services ? Pas de coûts « cachés » à ta connaissance ?

      Et concernant Prestashop Checkout built with PayPal, je t’avoue que je ne connaissais carrément pas, je vais me pencher dessus, solution super intéressante !

      Étant Suisse j’ai attaqué cet article avec ce point de vue et, par rapport à la France, on est nettement moins bien loti en matière de commissions et de solutions budget. Je verrai pour prendre en compte tes commentaires dans une future mise à jour de l’article, merci encore pour ces précisions 😉

      Réponse
  2. Thierry

    Bonjour, quelques mois après voici un petit retour.

    LemonWay c’est le top, ils sont dispo et très sympa…
    MAIS c’est terminé pour les e-commerces.
    Ils se consacrent (fin dec 2020) aux Market Place.
    Donc … ils ferment les comptes en cours… Sic 😉

    Du coup la solution la plus rapprochante en terme de service et de couts est … Prestashop Checkout.
    Service proposé par Prestashop en partenariat avec PayPal.
    Avec des taux de commission assez bas, 1,2% … Voir sur le site des addons de presta.

    Le top est que l’on gère ses factures autant dans le back office qu’en ligne sur leur site (paypal) très bien fait.

    Paypal est la meilleure solution SI, elle mettait ses taux de commissions à un niveau raisonnable.
    Pour Prestashop Checkout ça va ! Nous n’allons pas nous plaindre car pour le moment ce sont les plus bas du marché.

    Voila, très bonne journée a tous.

    Réponse
    • Thierry

      Bonjour Thierry,

      Super merci beaucoup pour le nouveau retour c’est top !
      Comme dit dans mon dernier commentaire en avril, je vais tenir compte de ces informations pour essayer de mettre à jour mon article et si possible aussi mon système de comparateur de frais de carte de crédit, en incluant PayPal Checkout.

      Et je modifierai un peu ce que je dis sur LemonWay dans ce cas, je vais encore faire ça avant la fin de l’année sans faute.

      Merci encore pour ton aide et tes retours détaillés qui m’aideront à améliorer cet article !

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

derniers articles
de mon blog