Comment bien référencer un site vitrine ?

Comment bien référencer un site vitrine ?


Le site vitrine de votre entreprise est en ligne avec toutes les pages importantes : à propos, vos prestations, quelques références et un formulaire de contact. Maintenant, comment faire pour apparaître le plus haut possible dans les recherches Google ?

Les problématiques d’un site vitrine

Pour commencer, concentrons-nous sur ce qui rend un site vitrine difficile à référencer. Quels aspects techniques peuvent empêcher, par essence, à votre site vitrine d’atteindre les sommets de Google ?

1. Un faible nombre de pages

En règle général, un site vitrine ne contient qu’assez peu de page. Entre 5 et 10 pages en moyenne.

Du coup le maillage interne de votre site Internet, c’est à dire les liens qui renvoient vers vos propres pages dans votre site, ne sera pas très riche.

Si celui-ci est bien fait il permettra à Google de mieux traverser votre site, mais peu de lien signifie peu d’occasions de référencer votre contenu. D’ailleurs le contenu, parlons-en.

2. Des pages pauvres en contenu

C’est un fait, Google positionnera plus haut une page riche en contenu. Ce n’est pas une règle immuable, une page remplie de contenu de mauvaise qualité (copiés / collés, mauvais taux de rebond, bourrée de pubs) sera également pénalisée par Google.

Site Internet pauvre en contenu

Mais si votre page contient moins de 250 mots, Google aura plus de mal à la référencer.

De plus, une page avec une faible quantité de mots vous donnera moins d’occasions d’utiliser vos mots clés importants.

3. Un contenu de mauvaise qualité

Il en existe beaucoup des sites avec des pages “À propos” affublé de cinq lignes de textes, parce qu’il faut bien raconter quelque chose.

Contenu de mauvaise qualité

Sauf que si le visiteur accède à cette page, il y a certainement un intérêt, alors ne la négligez pas. Google, lui, ne négligera pas la réaction de l’utilisateur : revenir à la recherche pour cliquer sur le lien suivant.

Ce qui pénalisera cette page et votre référencement.

4. Le backlinking

En gros : les liens vers votre page à partir de sites externes. Idéalement, en apparaissant sur des sites web de qualité selon Google. Un lien vers votre site depuis un site web non reconnu, ça ne servira au mieux à rien, au pire à vous pénaliser.

Seulement à moins de vendre un produit révolutionnaire, le backlinking est compliqué pour un site vitrine. Le backlinking lorsqu’on est charpentier dans le Jura par exemple, ça n’arrive pas comme ça.

1. Tirer le meilleur de son contenu grâce aux mots clés

Vous avez peu de contenu ? Soit. Mais dans ce cas, tirez-en le meilleur parti en ciblant précisément les mots clés que vous recherchez.

Mettez-vous à la place d’un client potentiel : quelle sera sa demande sur Google ?

Les mots clés simples

Reprenons notre exemple d’un charpentier dans le Jura.

L’utilisateur n’est pas un robot, c’est une personne comme vous et moi. Il ne tapera donc jamais “charpentier” ou “charpente” ou “menuiserie”. Ça n’aurait d’ailleurs aucun sens d’essayer de se positionner sur de tels mots clés : il existe déjà des millions de résultats.

Prêt de 15 millions de résultats pour "charpente"
Prêt de 15 millions de résultats pour « charpente »

Non, l’utilisateur va plutôt taper simplement “charpentier jura” ou “menuisier charpente jura”. Ou même “menuiserie charpente delémont” pour être encore plus précis.

Ces mots clés devront donc impérativement apparaître dans votre contenu.

Les requêtes spécifiques

Toujours en prenant l’exemple de notre charpentier, quels genres de requêtes liées à votre profession un visiteur pourrait taper sur Google ?

Pour ça, réfléchissez à des questions que des clients vous ont posé. Quelles sont les interrogations, les doutes, les demandes les plus courantes que vous recevez ?

Un exemple ? “Avantages ossatures bois par rapport béton”. Ou encore “différence coût ossature bois béton”. Dans l’une de vos pages, profitez-en pour répondre à ces questions.

Encore quelques millions, mais nous sommes déjà plus spécifique
Encore quelques millions, mais nous sommes déjà plus spécifique

Ce point est important car il peut vous faire gagner sur deux tableaux :

  • Vous améliorez le contenu de votre site vitrine en répondant à des questions claires. Google adore qu’un site réponde aux questions de ses visiteur
  • Votre site informe mieux votre visiteur et il est plus vendeur. En cas de contact, le client potentiel aura déjà eu une réponse à la plupart de ses questions

En bref

Ne tapez pas vos mots clés aléatoirement dans votre texte et à répétition en misant tout sur votre positionnement dans Google. Inversement, ne les négligez pas !

Commencez par écrire votre contenu sans vous soucier des mots clés, puis ajouter les à petite dose. Utilisez des synonymes. Réfléchissez aux questions auxquelles vous pouvez répondre et tentez de les ajouter pour enrichir vos pages.

2. Créer plus de contenu

Dans mon article sur 5 conseils pour simplifier votre site web, qui se concentrait justement plutôt sur les sites vitrines, j’évoquais le fait que votre site Internet n’était pas Wikipedia.

En gros, ne réinventez pas la roue si c’est pour faire du simple copié / collé. Il n’est pas nécessaire que vos pages soient garnies de texte. L’important si vous cherchez à enrichir votre contenu, c’est de faire du contenu de qualité.

Toujours dans l’article cité plus haut je mentionnais la possibilité de créer des pages spécifiques à certaines questions. On pourrait imaginer la création d’une FAQ (Frequently Asked Questions ou Foire Aux Questions), d’un lexique, d’une page de ressources pour qui s’intéresse à votre secteur.

Pour revenir au point précédent, c’est là que vous utiliseriez la requête « avantages ossatures bois par rapport béton » pour répondre clairement à une question demandée.

Ces pages n’ont pas besoins d’apparaître dans le menu principal du site, leur but est surtout d’améliorer le référencement du site et d’assoir votre réputation dans le domaine.

La plupart de vos visiteurs s’intéresseront avant tout à vos prestations et à un moyen de vous contacter.

Mais si au sein de votre contenu, en parlant par exemple de vos prestations, vous pouvez créer un lien sur le texte « ossature bois » vers l’une de vos pages, c’est un gros plus.

Ce genre de pratique a les avantages suivants :

  • Vous répondrez à une question du visiteur
  • Vous lui ferez découvrir d’autres questions auxquelles vous apporterez des réponses
  • Vous vendez votre travail en mettant en avant un produit ou un service
  • Vous améliorerez le maillage interne de votre site pour des pages avec potentiellement moins de liens
  • Votre page de la FAQ améliorera votre référencement sur Google
  • Une personne susceptible de se poser cette question pourra découvrir vos prestations par l’intermédiaire de cette page

En bref

Créer du contenu, enrichir son site peut-être assez décourageant au départ. Mais posez vous toutes ces questions auxquels des dizaines d’autres entreprises du même secteur, autour de vous, n’ont pas réfléchies.

Grâce à votre expertise et quelques photos, répondez-y et faites référence à ces pages dans votre site Internet. Sans forcément sur-vendre ces liens, mais uniquement à la manière de Wikipedia : un lien sur un mot ou une phrase pour donner plus d’informations sur un concept.

Charpente (et oui j'insiste) sur Wikipedia, avec tout un tas de liens
Charpente (et oui j’insiste) sur Wikipedia, avec tout un tas de liens

Tout ça, sans chercher à mettre en avant ces pages, le référencement et du contenu unique et de qualité feront le reste. Et j’insiste : du contenu unique et de qualité, pas du copier / coller.

3. Créer du contenu de qualité

Même si le point précédent vous épuise et que vous ne vous voyez pas créer des tas de pages de ressources, vendez au maximum les quelques pages que vous avez à disposition.

Mon propre site est également un site vitrine avec très peu de pages
Mon propre site est également un site vitrine avec très peu de pages

Souvent en discutant avec les clients, nous tombons d’accord sur une chose : l’historique et la présentation d’une entreprise n’intéresse pas grand monde. De plus en plus, ce genre de page n’apparaît même plus sur les sites vitrines. Je pense d’ailleurs toujours que ce n’est pas une obligation.

Mais si vous créez une page de présentation de votre entreprise, soyez unique et original ! Vous êtes seul ? Mettez une photo de vous au travail. Vous avez racheté l’entreprise ? Parlez-en, expliquer le processus, donnez une anecdote.

L’idée n’est pas de faire une page de blog pour parler de votre pomme. Mais d’engager le visiteur en lui racontant l’histoire de votre entreprise. Il n’achète pas seulement vos prestations, mais une personnalité, une identité et une histoire. Faites que cette page ait du sens !

Pour vos prestations, soyez exhaustif, entrez même dans le détail si besoin. Toujours dans le même exemple, si vous ne voulez pas créer de pages séparé pour expliquer des concepts ou répondre à des questions, résumez les en une phrase vendeuse.

Dans vos références, en plus de photos du processus et du produit final, expliquez le travail effectué, donnez quelques détails sur les particularités, montrez votre passion pour un projet.

En bref

Sortez du tout venant. Cette fois-ci il s’agit vraiment d’une question de qualité de contenu. Il faut que votre site soit suffisamment informatif pour que le client potentiel trouve les informations dont il a besoin. Sans avoir à retourner sur Google pour cliquer sur un autre lien.

Je me répète mais c’est important : répondez donc à la question que se pose un visiteur (par exemple “quelles sont vos prestations ?”) en y mettant un peu de votre identité et en offrant même un peu plus.

Evitez les formules de vente et le remplissage, le visiteur sent quand un site a été écrit au kilomètre et que son contenu n’est qu’illustratif.

4. Créer des liens externes vers votre site

En tant que site vitrine, il y a peu de chance que vous apparaissez sur beaucoup d’autres sites web. Mais il existe deux solutions à ne pas négliger pour obtenir des liens externes vers votre site Internet.

Les annuaires

À commencer bien sûr par les annuaires payant comme local.ch ou des prestataires de services locaux, d’autres annuaires gratuits généralistes ou spécifiques à la profession

Vous enregistrer sur un annuaire en ligne gratuit ne vous engage pas à grand chose et permettra de vous donner plus de visibilité en plus du backlinking.

Google My Business

Autre solution, Google My Business. En cas de recherche précise, celui-ci mettra en avant votre entreprise avec logo, photo, carte, lien vers votre site Internet et tout le toutim.

Les réseaux sociaux

Et oui il fallait bien que j’en arrive aux réseaux sociaux ! Aujourd’hui difficile de faire l’impasse dessus. Mais pour le coup, si vous cherchez à vendre votre site vitrine et améliorer son référencement, je ne vous conseillerais ni Facebook, ni LinkedIn.

Attention ces deux plateformes peuvent être parfaites pour promouvoir votre travail et même trouver des contrats. Mais ils apporteront généralement très peu de trafic vers votre page.

Tout d’abord parce que vos publications sont éphémères et qu’il est très compliqué de rechercher dans les flux d’actualité. Ensuite parce que ces flux ne sont pas référencés par Google.

Finalement parce que l’engagement pour un lien est en général assez faible sur ces deux réseaux, à moins d’avoir une grosse proposition de valeur ou de faire du click bait.

Si Google est capable de comptabiliser le backlinking depuis les réseaux sociaux vers votre site Internet, celui-ci n’aura qu’un poids limité.

Mais deux autres acteurs peuvent vous permettre d’amener du trafic vers votre site bien mieux que ceux suscités : YouTube et Pinterest.

YouTube

Tout le monde n’a pas envie d’afficher sa tronche sur YouTube est de raconter sa vie face caméra. Tout le monde n’a pas non plus les moyens ni les capacités techniques pour réaliser des vidéos pro.

Sauf que vous n’avez pas besoin de faire ça. Prenons à nouveau l’exemple de notre charpentier (décidément). Voici quelques exemples de vidéos réalisables facilement et à peu de frais :

  • Réaliser un time laps avec une GoPro d’une pose de charpente
  • Toujours avec une GoPro, cette fois plantée sur votre tête durant, filmez votre travail depuis le faîte d’un toit qui surplombe un village ou une ville
  • Filmez un travail spécifique ou unique : la découpe d’une charpente particulière (par sa taille, sa forme), une pose de charpente dangereuse ou impressionnante, etc

Il existe des tas de petites vidéos que vous pourriez réaliser pour mettre en avant votre travail. Avec un smartphone ou une GoPro vous devriez pouvoir pratiquement tout faire.

Des systèmes de montage de vidéo simples et gratuits existent et avec un peu de travail, vous devriez pouvoir rapidement créer des vidéos.

Si le cœur vous en dit vous pouvez bien sûr parler et donner plus d’explications. Ça donnera une image sympa à votre audience (pour peux que vous le soyez :)) et l’empathie est un grand plus pour la vente.

Dans vos vidéos mettez un lien vers les pages de votre site pour amener du trafic. Vous pouvez aussi afficher ce lien en fin de vidéo. Ça les forcera à le taper dans la barre d’adresse et ça aura plus de poids pour Google qu’un lien suivi depuis YouTube.

Ne croyez pas que vous deviez à tout prix faire des vidéos hyper pro. Si ce n’est pas ce que vous vendez, ça n’a pas d’importance.

Le dernier gros avantage de YouTube : son référencement est au top et vos vidéos peuvent être trouvées facilement. Donc les liens vers votre site aussi.

Pinterest

Un peu moins connu chez nous, Pinterest prend pourtant de l’ampleur. Utilisé en général pour se donner des idées ou de l’inspiration, il a le grand avantage comme YouTube d’être indexé et référencé.

En pratique ça donne quoi ? Imaginons que vous ajoutez une référence sur votre site et que vous avez des photos d’un processus particulier. Par exemple, la pose d’une très grande charpente (oui, j’y tiens à mon charpentier et oui, je n’y connais rien).

Vous pouvez épingler cette photo sur votre compte Pinterest et en mettre une description pour interpeller le visiteur. Le visiteur cliquera sur l’épingle et si la photo l’intéresse, il atterrira sur votre site. Pour au final améliorer votre référencement par sa visite.

Pas mal de résultat pour "charpente" sur Pinterest
Pas mal de résultat pour « charpente » sur Pinterest

À noter que Pinterest fonctionne très bien dans le DIY (Do It Yourself, en gros le bricolage), l’architecture, les photos impressionnantes et tout ce qui touche de prêt ou de loin à la création artistique.

Le défaut de Pinterest pour le moment c’est d’être très principalement anglophone, mais ça s’arrange petit à petit.

En bref

Pas besoins de techniques de sioux pour vous créer du backlinking. Que ce soit en achetant des liens (ce que Google déteste) ou en les proposant à des sites qui parlent de votre secteur (ce qui n’est pas évident), vous risquez de galérer ou d’être pénaliser par le géant Américain.

Si les techniques proposées avec YouTube et Pinterest ne vous garantissent pas un référencement immédiat (aucune de ces techniques ne le garantissent d’ailleurs), ça peut-être un bon investissement sur la durée.

La vidéo et le partage d’image explosent depuis quelques temps, alors pourquoi ne pas profiter à moindre frais de ces nouvelles possibilités ?

Technique bonus : créer un blog sur votre site

Je n’entrerai pas dans les détails concernant ce point, puisque j’en reparlerai dans un article futur. Mais si la création de contenu vous tente et que vous aimeriez encore pouvoir améliorer celui de votre site et son référencement, un blog est la solution toute trouvée.

Ne créez pas un blog pour parler de vous ou de l’évolution de votre entreprise. À moins d’être un des cadors de la profession, ça ne vous attirera pas grand monde. Ecrivez un blog sur ce que vous connaissez et ce que vous vendez à partir de votre site vitrine.

Vous répondez à des questions claires posées par des utilisateurs, en illustrant le tout avec des photos de votre travail, tout en mettant en avant vos compétences. Et tout ça, en améliorant votre position sur Google.

Si ce n’est pas si simple et que ça demande pas mal de travail, c’est clairement pour moi la meilleure solution pour attirer des visiteurs sur son site en améliorant son positionnement dans les moteurs de recherche.

Le contenu : quelle plaie !

Pour conclure j’aimerais non pas m’arrêter sur le référencement, mais sur le contenu d’un site vitrine. L’indexation de Google et le calcul de votre positionnement évoluent en permanence. J’en parle d’ailleurs dans mon article sur comment bien référencer son site en 2019.

Des techniques, hacks et petites astuces qui fonctionnaient il y a 5 ans ne fonctionnent plus aujourd’hui. Mais cette évolution nous apprend une chose importante : Google favorise le contenu utile au visiteur.

Le référencement

Google n’essaie pas de favoriser le bon contenu par altruisme. Ils ne dépensent pas des millions dans des services gratuits comme Chrome ou Analytics par philanthropie.

Google veut en apprendre un maximum sur ses visiteurs et les sites web qu’ils consultent pour offrir la meilleure plateforme de vente de publicité possible. Le nombre de recherches sur Google, c’est tout simplement le gagne pain du géant américain.

Pour que les visiteurs continuent d’utiliser Google, il faut qu’ils aient la meilleure expérience possible.

Pour qu’ils aient la meilleure expérience possible, il faut que Google propose les meilleurs résultats possibles.

Pour que Google propose les meilleurs résultats possibles il faut que ceux-ci répondent le mieux possible aux requêtes du visiteur.

C’est aussi simple que ça. Dans 10 ans, même si les algorithmes de Google auront complètement changé, ce but final n’aura pas bougé.

Alors si vous souhaitez que votre site vitrine ne soit pas juste un “passage obligé pour faire bien”, mais un moyen supplémentaire efficace pour vendre vos prestations, vous feriez bien de vous pencher sur son contenu !

En création Web je le vois tous les jours : les clients n’aiment pas écrire du contenu pour leur site. S’ils pouvaient n’y mettre que des images et un joli logo, ça serait largement suffisant.

Malheureusement aujourd’hui, un nom de domaine parlant et quelques mots clés éparpillés dans 4 ou 5 pages ne suffisent plus.


0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

derniers articles
de mon blog

Pin It on Pinterest